• OBSOLESCENCE PROGRAMMEE<br> Impossible d'y échapper ?

    Bande dessinée Astérix, "Obélix et compagnie", p.38.

    L’obsolescence programmée ou désuétude planifiée consiste à créer un bien en prévoyant sa date de désuétude, soit indirectement par l'usure des matériaux conçus à cet effet, soit directement par la programmation de composants électroniques simulant une panne effective et définitive.
     

    Une technique marketing qui ne date pas d’hier :

    C’est dans les années 20, au cœur de la vague de production en série, aux grands débuts de la société de consommation telle que nous la connaissons aujourd’hui, qu’est née cette idée qui perdure depuis : l’obsolescence programmée. Concevoir des produits « jetables », des produits dont on réduit volontairement la durée de vie pour en accroître la consommation.

    Cette idée est née au sein d’un groupe d’industriels dénommé « Cartel de Phoebus ». L’ampoule est le premier bien de consommation électrique à en être victime. Il est décrété que sa durée de vie ne dépassera pas 1000 heures alors qu’elle pourrait normalement en compter 2500. C’est ensuite tous les produits électriques et électroniques qui sont ciblés : véhicules, montres, ordinateurs, équipements électroménagers, téléviseurs, etc. Cette technique s’est étendue à tous les biens de consommation, un fait confirmé par les ingénieurs création et développement de grandes entreprises de la filière électronique d’aujourd’hui.

    Une course au profit, un impact écologique outrancier

    L’impact écologique de cette méthode de consommation nous a mené à des dérives dont les pays comme le Ghana ou l’Inde payent les frais. Les pays du sud sont envahis de ces équipements obsolètes et servent de dépotoirs. Ce sont d'ailleurs souvent des enfants qui sont chargés de séparer les composants de nos équipements.

    Cette technique, célée par les grandes marques, est décrite par ceux qui l'osent comme une démarche philanthrope visant à lutter contre la crise et le chômage. Nous le voyons plutôt comme un moyen supplémentaire visant à nous faire consommer à outrance pour le seul bien des entreprises concernées !

    Quelles dates de péremption ?

    • Lave-linge / TV =  ±10 ans
    • Ampoule = ±1000 heures
    • Ordinateur = 3 à 5 ans et/ou ralentissement progressif de l'ensemble amenant sans-cesse l'utilisateur à chercher une machine plus puissante.
    • Pour les accessoires plus accessibles en terme de prix, comme les téléphones portables, ce peut être la durée de vie des batteries conçues pous se vider de plus en plus rapidement.

    Certaines marques plus que d'autres sont passées maîtres dans ces domaines.
     

    fleche-article3

      Prêt à jeter - Obsolessence programmée   (youTube, 1 h.15 min.)
     

    • brasero 2012.

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :